Déjeuner Vétos Entraide : Prévenir le Burn Out

Déjeuner Vétos Entraide : Prévenir le Burn Out

 

 
« Nous nous sommes retrouvés ce 7 décembre sur la pause méridienne, une dizaine de vétérinaires, pour échanger autour du Burn Out.
 
Artagnan nous en a présenté les grandes lignes, en commençant par nous expliquer que tout le monde doit se considérer comme pouvant être victime du burn out …
Le terme peut paraître galvaudé mais il y a une définition du burn out : il se déroule et se traduit en 3 phases.
1ère phase : épuisement émotionnel avec tristesse, boule au ventre, perte d’énergie
2ème phase : déshumanisation, la relation à autruit devient difficile et se teinte d’ironie
3ème phase : sentiment d’échec
On note des facteurs favorisants le burn out, qu’ils soient externes (volume de travail, consultations difficiles, échec thérapeutique, confronté à la mort, à la douleur, etc …) ou internes (anxiété / recherche de réussite sociale, hyperactivité, mauvaise image de soi, faible estime de soi / mentalité du sauveur propre aux professions médicales)
 
En cas de burn out, la première difficulté est d’en prendre conscience. Ensuite, la première chose à faire : s’arrêter de travailler. Puis rechercher le soutien social.
Il est important de ne pas s’oublier dans la relation d’aide : on ne peut pas prendre soin de l’autre si on ne prend pas soin de soi.
« il faut » et « yaka », c’est bien joli mais ce n’est pas toujours facile … c’est important de s’entourer.
 
Ensuite nous avons échangé librement autour du sujet ; il a notamment été dit que, lorsqu’on ne trouve pas de relais au niveau professionnel, nous sommes parfois obligés de fermer. Si on explique et qu’on anticipe les fermetures, les propriétaires sont souvent bien capables de comprendre.
 
Merci à toutes et tous pour ces échanges fructueux 🙂 »